• AVIS SUR LE LIVRE

    AVIS SUR LE LIVRE

    Voici un ressenti après la lecture du livre « En Vrac » par Michel CARDON  
    https://www.facebook.com/michel.cardon.9?fref=ts

    alias Michel REYNALD en tant qu’auteur, compositeur, interprète
    https://itunes.apple.com/mn/artist/michel-reynald/id98225817
     

    Bonjour Bernard, j'ai reçu samedi « En vrac » et me suis lancé dans sa lecture l’après-midi même. J’ai été très agréablement surpris par le plaisir que j’y ai pris. Je m’explique. Je ne suis pas de la génération contemporaine à celle de Pierre Dac, de Francis Blanche, même si la finesse de leur écriture m'a toujours laissé bouche bée. De même, là où le grand Jacques a pu te retourner, j’avoue que de mon côté, il ne m’a jamais semblé « que » spectaculaire ! Mais ma mauvaise foi légendaire prend le dessus : je garde en souvenir ce retour, à l’arrière de la voiture de la belle-mère de l'époque, à moitié assoupi sentant les larmes discrètes couler le long de mes joues en l’entendant interpréter la chanson des vieux amants ! Disons que mes influences personnelles ne sont pas celles-là ! J’ai donc pris beaucoup de plaisir, parce que j’aime ton univers, parcourir tes blogs (pas assez souvent), et l’utilisation de l’humour, du jeu de mot, ne pèse jamais sur le propos. Je me souviens par exemple d’un livre d’un auteur régional que l’on m’avait prêté et qui m’est tombé des mains après 10 pages : ça s’appelait « Aime le mot dit » (le nom de l’auteur m’échappe) et c’était d’une lourdeur extraordinaire. Tu as démontré avec brio qu’en dépit d’une timidité maladive (autisme, vraiment ?), l’on peut vivre cent vies dignement, debout, avec et pour les autres. Bien-sûr, que tu évoques Vermelles, les PTT, la création de SUD, le rôle que tu as joué à l’intérieur de cette entreprise, de ce syndicat, me parle, étant de Lillers, dont la famille maternelle réside du côté d’Annequin/Vermelles/Mazingarbe, étant également postier (je n’ai pas eu la chance de connaître les concours, je suis entré en CTC en CDD) et ancien secrétaire de section syndicale (j’ai lâché du lest, n’appréciant pas leurs orientations « policées » de mes contemporains syndicalistes). Voilà que je parle de moi alors que j’évoque la lecture de ton livre. N’étant pas critique littéraire, et me sentant bien incapable de réaliser le quart de ton travail, je me garderai de jouer les donneurs de leçons. J’ai adoré te connaître intimement, ressentir ta fierté de père, ta pudeur lorsque la vie t’a fait perdre tes parents, ta capacité à bouger, aller vers... J’avoue avoir été déconcerté par les recettes, mais j’ai trouvé ça sympa. Et puis toutes ces questions sur l’écriture... Si tu savais comme de mon côté, j’en remplis des pages dont le sujet est « écrire »... Tu parles ! Comme c'est curieux de « rencontrer » quelqu’un qui vit la même chose intérieure, avec sa propre histoire, sa personnalité, son ouverture, etc... Merci, en tout cas pour ces jolies heures. À bientôt !

    D'autres avis :

    Franchement j’ai bien aimé, je me suis régalée de tes jeux de mots, tes chroniques, je t’ai découvert dans tes "tranches de vie" timide, voire autiste (?) et mais par ton humour tu t’en es bien sorti !!!
    Tes recettes aussi sont comme toi, spontanées et originales, (je serais bien tentée par le diabolik crumble).
    Ce qui est génial c'est qu’on passe du « coq à l’âne » sans problème (bien trouvé le titre), en fin de compte tu as écris comme ça te venait à l'esprit, sans fil conducteur, égal à toi-même.

    Rosine

     

    J'y suis ! Le nez, et les lunettes en plein dedans ! Je suis rentrée, je me suis perdue dans les histoires de ton histoire multiple ; j’ai fait demi-tour, trouvé quelques anecdotes ; j’ai souri le temps de concocter une recette originale et puis, je me suis émue entre l’arrivée à l’aéroport et le quai d’une gare, et je n’ai pas encore trouvé la sortie mais je ne suis pas pressée... je reste... quitte à lire à l’envers ! Je ne vais pas m'en priver, j’aime les mélis mélos qui ne tombent pas à l'eau, ça tombe bien : les tiens tombent à pique et à cœur ! Je m’installe dans ton monde... Au suivant...
    Marie

     

    « LE GRAND JACQUESSORTIE DU LIVRE "EN VRAC" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :