• CHARLES AZNAVOUR

    Charles Aznavour
    Un grand nous a quitté mais il restera toujours dans nos mémoires
    il y a quelques années, avec Pat Mana, nous lui avions rendu hommage en l'associant à Ray Charles
    http://chantsongs.eklablog.com/hey-charles-a127475040

    « MORICE BENIN

  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Octobre à 16:21

    j'ai suivis le lien, très beau texte

      • Vendredi 5 Octobre à 08:41

        C'était une commande du compositeur et je voulais trouver des mots simples 
        maintenant que Charles Aznavour est décédé
        ... de là haut, il entendra peut-être la chanson !

        bonne journée
        Bernard

    2
    Vendredi 12 Octobre à 10:38
    loulou le filou

    Il entendra certainement...Merci de ta visite.

      • Mardi 16 Octobre à 16:46

        J'espère qu'il l'entendra !
        bonne soirée
        amicalement
        Bernard

    3
    Mardi 16 Octobre à 16:37

    un joli texte, merci de ta visite.

    pour répondre à ta question les lentes  étaient sur le pelage de l'animal.

      • Mardi 16 Octobre à 16:48

        Merci Moustic
        bonne soirée
        amicalement
        Bernard

    4
    Samedi 27 Octobre à 11:22

    Un texte écrit 'pas encore chanté à ma connaissance du grand Charles :

    Rêver, chercher, apprendre
    N’avoir que l’écriture et pour Maître et pour Dieu
    Tendre à la perfection à s’en crever les yeux
    Choquer l’ordre établi pour imposer ses vues
    Pourfendre

    Choisir, saisir, comprendre
    Remettre son travail cent fois sur le métier
    Salir la toile vierge et pour mieux la souiller
    Faire hurler, sans pudeur, tous ces espaces nus
    Surprendre

    Traverser les brouillards de l’imagination
    Déguiser le réel de lambeaux d’abstraction
    Désenchaîner le trait par mille variations
    Tuant les habitudes
    Changer, créer, détruire

    Pour briser les structures à jamais révolues
    Prendre le contre pied de tout ce qu’on a lu
    S’investir dans son œuvre à cœur et corps vaincus

    Écrire de peur, de sueur, d’angoisse

    Et le doute planté comme un poignard au cœur
    Rester cloué souffrant d’une étrange langueur
    Qui s’estompe parfois mais qui refait bientôt surface
    User de sa morale en jouant sur les mœurs
    Et les idées du temps

    Imposer sa vision des choses et des gens
    Quitte à être pourtant maudit
    Aller jusqu’au scandale
    Capter de son sujet la moindre variation

    Explorer sans relâche et la forme et le fond
    Et puis l’œuvre achevée

    Tout remettre en question
    Déchiré d’inquiétude

    Souffrir, maudire
    Réduire l’art à sa volonté

    Et brûlant d’énergie
    Donner aux sujets morts comme un semblant de vie
    Et lâchant ses démons sur la page engourdie
    Écrire, écrire
    Écrire comme on parle et on crie
    Il nous restera ça
    Il nous restera ça

    Bonne journée...(çà c'est de moi !)

     

      • Samedi 27 Octobre à 11:27

        Merci Loupzen pour ce texte
        bonne journée
        amicalement
        Bernard

    5
    Jeudi 8 Novembre à 14:43

    Associer Aznavour à Ray Charles, je n'y aurais pas pensé. Mis ce sont deux monstres sacrés, qui méritent bien de l'être et qui méritent aussi tous les hommages qu'on leur rend. Florentin

      • Jeudi 8 Novembre à 16:06

        Merci Florentin... si Charles Pasqua chantait
        ... euh, non, pas trois Charles ! ! ! 
        bonne soirée
        Bernard

    6
    Dimanche 18 Novembre à 21:18

    Bonsoir Bernard,

    magnifique texte! J'ai pas encore tout parcourus tes articles. Passionnée de musique depuis gamine

    j'ai été bercée dans la musique par mon grand père musicien classique de métier et une mère qui adorait chanter.

    Aznavour un grand monsieur!

    Bonne soirée Bernard

    Cordialement

    Lucette

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :