• Charles Aznavour
    Un grand nous a quitté mais il restera toujours dans nos mémoires
    il y a quelques années, avec Pat Mana, nous lui avions rendu hommage en l'associant à Ray Charles
    http://chantsongs.eklablog.com/hey-charles-a127475040


    6 commentaires
  • MORICE BENIN

    Une chanson interprétée par Morice BENIN
    sur le C. D. " Atteindre " sorti en 2009

    CEUX-LÀ

    Ceux-là étaient beaux
    Comme un clair de lune
    Avaient pour fortune
    L’eau vive des ruisseaux

    Ceux-là étaient grands
    Comme une cascade
    Et leurs yeux de jade
    Se prêtaient serment 

    Ils portaient dans le cœur
    Un morceau d’avenir
    Et pour les jours meilleurs
    Des bourgeons qui respirent

    Ils gardaient dans leurs mains
    Un peu de terre
    Prise au creux des chemins
    De l’univers

    Ils gardaient dans leurs poches
    Un peu de boue
    Quelques miettes de roche
    Et puis c’est tout

    Ceux-là étaient forts
    Comme un cerf qui brame
    Élevaient leur âme
    Vers un météore

    Ceux-là étaient doux
    Comme le murmure
    D’une source pure
    Roulant les cailloux

    Ils volaient dans les cieux
    En attendant l’hiver
    Mais ce jeu dangereux
    Les rendit solitaires

    Ils gardaient dans leurs mains
    Un peu de terre
    Prise au creux des chemins
    De l’univers

    Ils cherchaient la nature
    À tous les vents
    Pour donner au futur
    Quelques enfants 

    paroles   Bernard PICHARDIE
    musique  Morice BENIN

     

    MORICE BENIN


    12 commentaires
  • IL SE PASSE QUELQUE CHOSE


    IL SE PASSE QUELQUE CHOSE 


    Tu es là
    Devant moi
    Des lueurs
    Se promènent

    Il se passe pas grand chose
    Entre nous deux
    Un petit bout de grandiose
    Qui nous dépasse un peu
    Enlace le lieu

    Je suis là
    Devant toi
    Des lueurs
    Se soulèvent

    Il se passe quelque chose
    Entre nous deux
    L’intervalle d’une pause
    Et ton regard au milieu
    Cajole mes yeux

    Tu es là
    Devant moi
    Des lueurs
    S’entremêlent

    Il se passe autre chose
    Entre nous deux
    Quand tous mes espoirs se posent
    La tendresse de tes aveux
    Câline mon feu

    Je suis là
    Devant toi
    Des lueurs
    Étincellent

    Nous sommes là
    Tous les deux
    Nous sommes là
    Nous sommes deux
    Toi et moi

    Il se passe pas grand chose
    Il se passe quelque chose
    Il se passe autre chose

    musique  Jean-Jacques ZINDO
    paroles  Bernard PICHARDIE

    chanson déposée à la SACEM


    5 commentaires
  • DE QUEL CÔTÉ TU DORS ?

    Extrait du spectacle de Marino L "Vies Croisées", le samedi 14 avril 2018  


     

    DE QUEL CÔTÉ TU DORS ?

     
    De quel côté tu dors

    Côté sud  Côté nord

    De quel côté tu dors

    Quand la nuit se colore


    Côté cour côté rue

    Les murs sont mis à nu

    Côté cour  Côté rue

    Les clameurs se sont tues

     

    Côté bourg côté port

    Tu navigues à bâbord

    Côté bourg  Côté port

    Tu joues les sémaphores

      

    De quel côté tu dors

    Côté sud  Côté nord
    De quel côté tu dors
    Quand le jour s’évapore

      

    Côté ville côté champ

    Tu rêves sous l’auvent

    Côté ville  Côté champ 

    Tu soupires en flânant

     

    Côté homme côté femme

    En enfer tu te damnes

    Côté homme  Côté femme

    Le feu brûle ton âme

      

    De quel côté tu dors

    Côté sud  Côté nord

    De quel côté tu dors

    Quand la nuit se colore

      

    De quel côté tu dors

    Côté sud  Côté nord
    De quel côté tu dors
    Quand le jour s’évapore

      

    Mais voici que l’amour

    Éclabousse l’aurore

    Sans tempête Ni tambour

    Le long de ton décor



    musique   Vincent GROSSET
    paroles   Marie-Noëlle et Bernard PICHARDIE

    chanson déposée à la SACEM


    2 commentaires
  • BARATIN

    la maquette d’une chanson à la recherche d’interprètes


    BARATIN

    Tu m’as dit je vais faire ceci
    Tu m’as dit je vais faire cela
    Depuis
    Je vois
    Tu ne fais pas
    Ce que tu dis

    Désolé je ne te crois pas
    Désolé je ne te crois plus
    Désolé je ne te crois pas
    Désolé je ne te crois plus

    Tu me dis je reviens ici
    Tu me dis je m’en vais là bas
    Mais oui
    C’est ça
    Toujours du vent
    Tu fais semblant

    Désolé je ne t’attends pas
    Désolé je ne t’attends plus
    Désolé je ne t’attends pas
    Désolé je ne t’attends plus

    Tu me dis je vais faire ceci
    Tu me dis je vais faire cela
    Et puis
    Voilà
    Du baratin
    Mais rien ne vient

    Désolé je ne te crois pas
    Désolé je ne te crois plus
    Désolé je ne te crois pas
    Désolé je ne te crois plus

    Tu me dis que c’est un oubli
    Tu me dis je n’y pensais pas
    Voici
    Pourquoi
    Je te dis non
    Et pour de bon

    Désolé je ne suis plus là
    Désolé tu n’ me verras plus
    Désolé je ne suis plus là
    Désolé tu n’ me verras plus

    musique Georges DEFRANCE
    paroles Bernard PICHARDIE 


    4 commentaires
  • nouveau site
    https://chantsongs.wixsite.com/monsite 

    67 compositeurs avec une chanson chacun 


      4 commentaires
    • ANNA BOSCO

      Une chanson interprétée par Anna BOSCO
      elle fait partie du C D sorti en 2006 " Dans mes rêves "
      elle est à nouveau à la recherche d'interprètes

      À LA BODEGA

      À fleur de nuage
      Je rêve d’espace
      Le coeur sans bagage
      Si je me sens lasse
      Je vogue et je vais
      D’un pas alangui
      Et le corps léger
      La vie me poursuit

      Mais voici
      Mais voilà
      Y a des beaux gars
      À la bodega

      Mais voici
      Mais voilà
      Y a des beaux gars
      À la bodega

      Moi je me balance
      Au son des guitares
      Le temps d’une danse
      Le long des trottoirs
      Dans le centre ville
      C’est la bodega
      Des airs qui pétillent
      Font claquer mes doigts

      Par ici
      Et par là
      Y a des beaux gars
      À la bodega

      Par ici
      Et par là
      Y a des beaux gars
      À la bodega

      Autour des tapas
      De la sangria
      Je ne tiens pas en place
      Je fais la nouba
      On vide les verres
      On pousse quelques chants
      Cernés des lumières
      Du soleil couchant

      Et ici
      Près de moi
      Y a un beau gars
      À la bodega

      Et ici
      Près de moi
      Y a un beau gars
      À la bodega

      musique Jean-Pierre LOMBARD
      http://chantsongs.centerblog.net/rub-LOMBARD.html
      paroles Bernard PICHARDIE

      ANNA BOSCO


      3 commentaires

    • Sur terre, il y a ceux qui laissent des traces (les grains de sable)
      et ceux qui sont et resteront des inconnus (les grains de sel)

      Merci à Marino L d'avoir posé sa voix
      http://marinol.eklablog.com

       


      GRAINS DE SEL OU DE SABLE

      Les terriens sont comme

      Des grains de sel ou de sable
      Les femmes et les hommes
      Des gens solides ou friables

      Qui laissent des traces
      Sur le chemin de leurs vies

      Tous ceux qui s’effacent
      Dans le ravin de l’oubli

      Les humains qu’on nomme
      Des grains de sel ou de sable
      Les femmes et les hommes
      Assis à la même table

      Qui font table rase
      De tous leurs bonheurs perdus

      Tous ceux qu’on écrase
      Dans leur quartier dans la rue

      Nous sommes tous comme
      Des grains de sel ou de sable

      Les femmes et les hommes
      Aux vies dissoutes ou durables

      Emportés au large
      Montés en haut d’un sommet

      Laissés dans la marge
      Connus pour l’éternité

      Étrange mélange
      De grains de sel

      De grains de sable
      Démons ou archanges

      Des grains de sel ou de sable
      Des grains de sel ou de sable

      Des grains de sel ou de sable
      … … …

      C’est l’humanité

      musique   Richard CARACO
      texte   Bernard PICHARDIE
      chanson déclarée à la SACEM



      4 commentaires
    •  



      la maquette d’une chanson à la recherche d’interprètes


      GALONS ET TALENT
       

      J’ai des galons

      De bonne conduite

      Et dans le fond

      Je le mérite

        

      Je veux le pouvoir

      Sans cesse et sans repos

      Avec mon savoir

      J’ai tout ce qu’il me faut

      Pour grimper les échelons

       

      J’ai du talent

      Pour le business

      Je vends du vent

      Du bon commerce

       

      Je veux les honneurs

      Toujours et sans répit

      Avec ma valeur

      J’achète mes amis

      Délaissant les sentiments

       

      J’ai du succès

      Et des conquêtes

      La vie rêvée

      Sur ma planète

      Je veux la victoire

      Je gagne le gros lot

      Devant mon miroir

      Je sais que je suis beau

      Moi je me trouve parfait

       

      paroles   Bernard PICHARDIE
      musique   Lucien NEBOIT

      chanson déposée à la SACEM


      4 commentaires
    • BRUNO BRANCATO

      Une chanson interprétée par Bruno BRANCATO
      elle fait partie du C D " Rencontre ", sorti en 2005
      la chanson est à nouveau à la recherche d'interprètes

      PETIT BOUT DE MUSIQUE

      Un petit bout de musique
      Dans la tempête
      Un morceau nostalgique
      En pleine tête

      Des envies
      Des aveux
      Et des cris
      Sur ciel bleu

      Une guitare délavée
      Qui se faufile
      Près d’un jean trop serré
      En double file

      T’as des rêves
      Sur ton pull
      Tu te lèves
      De ta bulle

      Un blues qui se balance
      Sur grand écran
      Plus rien n’a d’importance
      Évidemment

      Des ébats
      Des abus
      Dans tes bras
      Vers les nues

      Une chanson en couleur
      Feux d’artifice
      Et sous les projecteurs
      Tu es complice

      T’as le soleil
      Ou la brume
      Qui réveillent
      Le bitume

      Un petit bout de musique
      Dans la tempête
      Un morceau nostalgique
      En pleine tête

      Des envies
      Des aveux
      Et des cris
      Sur ciel bleu

      musique Bruno BRANCATO
      paroles Bernard PICHARDIE

      BRUNO BRANCATO

      pour découvrir d’autres chansons faites avec Bruno :

      http://chantsongs.centerblog.net/rub-BRANCATO.html


      4 commentaires
    • MARINO L

      une chanson interprétée par MARINO L
      mise sur son C. D. " Marino... Ailes Déployées "


      MON MARI, MON AMANT, MON AMI

      De l’ami à l’amant

      De l’amant au mari

      Du mari à l’ami

      Je vais de l’un à l’autre

      Quand l’amant me délaisse

      Je retrouve l’ami

      Dans son petit deux-pièces

       

      Si l’ami m’abandonne

      À côté du mari

      Je ris et je fredonne

       

      Mon mari s’évapore

      Voici que mon amant

      Me joue du coeur à corps

       

      De l’ami à l’amant

      De l’amant au mari

      Du mari à l’ami

      Je vais de porte en porte

       

      De l’ami à l’amant

      De l’amant au mari

      Du mari à l’ami

      Je vais de l’un à l’autre

      Quand l’amant m’indiffère
      Je visite l’ami
      Et son sourire offert

      Si l’ami me remballe

      Tout près de mon mari

      Je redeviens cigale

       

      Mon mari en voyage

      Je poursuis mon amant

      Dessous mon ciel de rage

       

      De l’ami à l’amant

      De l’amant au mari

      Du mari à l’ami

      Je vais de porte en porte

      musique Laurent PIGEAULT
      paroles   Bernard PICHARDIE

      MARINO L

       

      Le C. D. peut être commandé à MARINO L
      en message privé (http://marinol.eklablog.com)

      Marie-Noëlle Rinaudo (devenue Pichardie suite à notre mariage l'été dernier) interprète 20 chansons


      un C.D. de collaborations avec 14 compositeurs

      Sylvie Bourdiau, Michèle Garance, Claude Argeles, Éric Aton, Contusion, Jean-Marie Djibedjian, Jean-Pierre Lombard, Minorev, Lucien Neboit, Philocaster, Laurent Pigeault, Julian Renan, Jérôme Rouillé, Alain Vigreux

      10 textes en tant que parolière
      2 co-écritures avec Bernard Pichardie
      7 textes de Bernard Pichardie

      voici la liste des chansons :

      1.  Un tube (Bernard Pichardie/Jean-Luc Peucat alias Julian Renan, arrangements de Laurent Pigeault)

      2.  Le hamac (Marie-Noëlle Pichardie/Lucien Neboit)

      3.  Une vieille dame (Marie-Noëlle Pichardie/Alain Vigreux)

      4.   Les chaises (Bernard Pichardie/ Jean-Pierre Lombard)

      5.  Une table pour deux (Marie-Noëlle Pichardie, Sylvie Bourdiau, arrangements de Philippe Kireeff alias Philocaster)

      6.  Ton cri, ta révolte (Marie-Noëlle Pichardie/Lucien Neboit)

      7.  Tu es ma vie (Marie-Noëlle Pichardie/Jean-Marie Djibedjian)

      8.  Errance (Marie-Noëlle Pichardie/Jean-Luc Peucat alias Julian Renan)

      9.  Des mois sans toi (Marie-Noëlle et Bernard Pichardie/Éric Aton)

      10. Mon mari, mon amant, mon ami (Bernard Pichardie/Laurent Pigeault)

      11.  Laissons le temps (Marie-Noëlle Pichardie/Michèle Garance)

      12. Près de l’onde (Marie-Noëlle et Bernard Pichardie/Michel Veron alias Minorev)


      13.  Mon oasis (Marie-Noëlle Pichardie, Philippe Kireeff alias Philocaster)

      14.  Petite vie (Bernard Pichardie/Claude Argeles)

      15.  Livre en duo (Marie-Noëlle Pichardie, Jérôme Rouillé)

      16. Un message porté par le ruisseau (Bernard Pichardie/Sylvestre Paris alias Contusion)

      17.  Mon cinéma muet (Marie-Noëlle Pichardie/Michel Veron alias Minorev)

      18.  Le retour des chaises (Bernard Pichardie/Jean-Pierre Lombard)

      19.  La vie, la vie (Bernard Pichardie/Claude Argeles)

      20.  Un tube version Rock (Bernard Pichardie/Jean-Luc Peucat, arrangements de Laurent Pigeault)

       


      2 commentaires
    • LE CHEVEU SUR LA LANGUE


      un sketche à la recherche de deux comédiens

      LE CHEVEU SUR LA LANGUE
       

      B : le Baron Renaud de La Musardière

      Y : le serviteur Yves Ripaille

       

      Toc toc toc (on frappe à la porte)

      B – Diantre ! ... Mais qui donc vient de frapper à mon huis

      Pour me déranger à cette heure trop indécente ?

      Je  m’apprête à franchir de mon lit la descente…

       

      Yves entre

       

      Y – Excusez-moi, Messire.

       

      B –                          Il est bien tard cette nuit.

      Que faites-vous ici ? Vous, la bien fine mouche…

      Dites-moi donc pourquoi se retroussent vos lèvres,

      Apportant vos propos en paroles mièvres,

      Dégoulinant ainsi en dehors de la bouche.

       

      Y – Hélas je viens de ce pas vous rendre compte

      De ce qu’autour de vous certains bavent et racontent.

       

      B – Voyons un peu valet et ici prenez place…

      Dites-moi tout ce qui fait gonfler la rumeur

      Loin du calme pesant de ma belle demeure

      Et, surtout, oui surtout… Regardez-moi en face.

       

      Y – Parlons bas, je vous prie, si près de votre cour.

      J’ai beaucoup réfléchi… Coupons court au discours.

       

      B – Oh là ! Yves… Parlez mais sur un autre ton

      Pendant que je finis cette boite de thon.

       

      Y – Palsembleu Messire, vous m’avez refroidi.

      Je n’ose plus ce soir dire ce que l’on dit.

      B – Je ne voudrais pas vous tirer les vers du nez.

      Mais, ne prenez donc pas cet air aussi tragique.

      J’ai l’impression à voir vos drôles de mimiques,

      Que vous êtes parti pour un saut en apnée.

      Je sais que ce cheveu installé sur ma langue

      Fait se pâmer tous les vilains des alentours,

      S’amassant aux marchés de ces quelques faubourgs,

      Devant ces faiseurs de bons mots qui les haranguent.

       

      -------------------------------------------------------------------------

      PUB ! …

      Mais où sont donc passées toutes ces saucisses glacées

      Elles sont tellement si bonnes à se sucer

      Et ne vous laisseront sûrement pas de glace

      Car ce sont les saucisses Olida on Ice

      -------------------------------------------------------------------------

       

      Y – Mais Messir’.

       

      B –                Mais Messir’,  mais Messir’,  mais Messir’

      Oh ! Que vous ressemblez à un essaim d’abeilles…

      Et puis… Quand j’entends votre voix de doux miel,

      J’ai une grande envie d’enfoncer de la cire

       

      Il fait semblant de lui mettre de la cire dans la bouche

       

      Ah ! … Ce cheveu siffle dedans ma pauvre tête

      Et quand ma langue, hors de ma bouche pendouille,

      Descendant jusqu’à mes… Voici que je bafouille…

      Oui, ce cheveu il faut bien que je m’y arrête.

      Je le vois comme l’hydre, l’indomptée, la rebelle,

      Papillonner autour de mes tendres papilles

      Bordées de salive que, souvent, je gaspille

      En crachant mon ire, ma colère à la pelle…

      Déambulant sur un quai un jour de grand vent,

      Faut-il encor qu’autour d’une dent je l’enroule,

      Quand s’agite sur moi avec force la houle,

      Pour éviter alors un tragique accident.

       

      Y – En aparté Emporté par la houle… la la la   la la la   la la la la

      Euh…

       

      B – Mais, ne me regardez pas ainsi bouche bée…

      Je peux bien sur, pendant qu’il est encore vert,

      Le couper net pour que je fasse un soir d’hiver

      Tresser la layette pour mon petit bébé…

      Ou, alors, l’attacher à un arbre pour pendre

      Tous ceux qui se gaussent à gorge déployée

      Et qui crachent dans l’air la morve à envoyer…

      Dans mon dos… Ah ! Ah ! Ah ! les vils scolopendres…

      Je suis devant vous, plein de plainte maladive

      Que je ressasse et ressasse et ressasse sans cesse

       

      en aparté, comptant sur ses doigts – Merde ça ne fait pas un alexandrin…tant pis !

       

      Que je ressasse et ressasse et ressasse sans cesse.

      J’en attrape des boutons, partout sur les fesses

      Ah ! …Yves, savez-vous que je vous trouve sale Yves

       

       Allez allez Fernand arrêtons ce duo,

      Ce texte est tellement tiré par les cheveux

      Que l’auteur ne doit pas en être très heureux…

      Bye bye, il est l’heure de quitter le studio.

       

      B – À demain et n’oublie pas ce qui nous attend

      Car nous avons encor la prochaine émission…

      Moi, j’ai presque envie de donner ma démission.

       

       

      Y – Aouh ! … Aouh ! …Tu seras Jane et moi Tarzan

      texte déposé



      votre commentaire
    • OFFRANDES

       


      la maquette d'une chanson à la recherche d'interprètes


      OFFRANDES

      Je viens déposer mes rêves 
      Devant ton corps affaibli
      Coller mes pas sur la grève
      Où tu vides tes oublis

      Sur le bleu de tes attentes
      Je dessine des arpèges
      Et de ma plume j’invente
      D’éphémères écrins de neige

      Je viens déposer mon coeur
      Dans ton panier de silences
      Caler mes petits bonheurs
      Sur d’anciennes violences

      Si devant ton cinéma
      Le seul guichet est fermé
      Dans l’espace de tes bras
      Je voudrais t’apprivoiser

      Je viens déposer mon âme
      En quelques reflets d’espoir
      Sur ton regard qui réclame
      La lueur perçant le noir

      Des petites étincelles
      Jaillissent dans la cascade
      De mes mots qui carrousellent
      De mes vers qui cavalcadent

      Je viens déposer ma vie
      Tout au bord de ta frontière
      Avec la fervente envie
      De découvrir tes colères

      Pour raviver tes passions
      Je veux t’offrir en retour
      Dans cette lave en fusion
      Un morceau de mon parcours

      Je viens déposer mes rêves
      Devant ton corps affaibli
      Coller mes pas sur la grève
      Où tu vides tes oublis

      Sur le bleu de tes attentes
      Je dessine des arpèges
      Et de ma plume j’invente
      D’éphémères écrins de neige

      musique   Michèle MAUREAU
      paroles   Bernard PICHARDIE

      pour découvrir d'autres chansons faites avec Michèle
      http://chantsongs.centerblog.net/rub-MAUREAU.html


      10 commentaires


    • la maquette d'une chanson à la recherche d'interprètes


      DÉPOSE-MINUTE

      Devant la gare
      Dépose-minute
      Coup de cafard
      Deux cœurs chahutent

      Près des valises
      Corps enlacés
      Leurs vies s'enlisent
      Sur le pavé

      Y a des histoires
      Qui prennent le train
      Des au revoir
      Et des chagrins

      Le portillon
      Vient de tourner
      Sur l'horizon
      De leur secret

      Voilà deux vies
      Qui se décroisent
      Laissant le gris
      Pour le turquoise

      Y a des histoires
      Qui prennent le train
      Des au revoir
      Et des chagrins 

      Le train s'efface
      En emportant
      Les quelques traces
      Des deux amants

      Y a des histoires
      Dans le lointain
      D'un certain soir
      Et son déclin

      Près de la gare
      Dépose minute
      Nouvel espoir
      Oui mais ... mais, chut ! ...

      Près de la gare
      Dépose minute
      Nouvel espoir
      Oui mais ... mais, chut ! ...

      musique Laurent ARNOULT
      (décédé en janvier 2015)

      paroles Bernard PICHARDIE
      chanson déclarée à la SACEM

       


      8 commentaires
    • THIERRY LAVIGNE



      une chanson interprétée par Thierry LAVIGNE
      mise sur son C. D. « Le goût de l’essentiel »


      TARTINES ET POISSON ROUGE

      Tous les deux
      Dans la cuisine
      En amoureux
      On s’achemine
      Vers le bonheur
      En même temps
      Vers le bonheur
      En même temps

      Et le soleil
      Nous illumine
      J’ai plus sommeil
      Et je devine
      Sur le pain
      La trace de tes dents
      Sur le pain
      La trace de tes dents

      Le poisson rouge
      Dans son bocal
      Nous fait de l’œil
      Tu prends ma main
      Plus rien ne bouge
      L’amour s’installe
      En un clin d’œil
      Je me sens bien

      Tous les deux
      Dans la cuisine
      On est heureux
      On s’imagine
      Que la tendresse
      C’est pour longtemps
      Que la tendresse
      C’est pour longtemps

      Y a le soleil
      Qui dégouline
      Comme du miel
      Sur nos tartines
      Et les promesses
      Deviennent serments
      Et les promesses
      Deviennent serments

      Le poisson rouge
      Dans son bocal
      Nous fait de l’œil
      Tu prends ma main
      Plus rien ne bouge
      L’amour s’installe
      En un clin d’œil
      Je me sens bien

      musique Denis SALFATI
      paroles Bernard PICHARDIE

      THIERRY LAVIGNE


      pour découvrir l’interview de Denis :
      http://blog.thierrybrayer.fr/denis-salfati-une-force-majeure/


      3 commentaires
    • HEY CHARLES



      la maquette d'une chanson à la recherche d'interprètes
      un hommage à Charles Aznavour et Ray Charles
      j'ai les versions instrumentales dans des styles différents
      et adaptations en anglais et en italien

      HEY CHARLES

       

      Hey Charles

      Tout en haut de l’affiche

      Brillant de mille feux

      Tu nous montres la voie

       

      Hey Charles

      Derrière ton affiche

      Tu es monté dans les cieux

      Singing Hallelujah

       

      Chacun sa route

      Derrière le micro

      Devant le piano

       

      Je vous écoute

      Avec passion

      En jazz et chansons

       

      Vous les deux Charles

      Swing ou velours

      Chantez !

      Devant la scène

      De votre vie

      Vous êtes mes amis

       

      Devant l’arène

      À l’unisson

      De tous mes frissons

       

      Sur tous les tons

      Chantez pour moi

      Chantez pour nous !

       

      Hey Charles

      Tout en haut de l’affiche

      Bravant les mille feux

      Tu nous montres la voie

       

      Hey Charles

      Derrière ton affiche

      Tu continues dans les cieux

      Singing Hallelujah

       

      musique   Patrick TARASCO

      paroles   Bernard PICHARDIE

       chanson déposée à la SACEM

      pour découvrir l'adaptation en anglais :
      http://chantsongs.centerblog.net/6300522-hey-charles

       


      9 commentaires
    • KALÉIDOSCOPE

       


      la maquette d’une chanson à la recherche d’interprètes
      les vers des couplets de la première partie sont les mêmes dans la deuxième partie
      mélangés comme les paillettes se mélangent dans un kaléidoscope


      K
      ALÉIDOSCOPE

      Sur tes neurones

      Feu d’artifice…

      Kaléidoscope

      Kaléidoscope

      Kaléidoscope

       

      Un coin de rue

      Un chat d’ gouttière

      Loin d’ la cohue

      Qui vocifère

       

      Sur le trottoir

      Où tu déposes

      Un peu de noir

      Beaucoup de rose

       

      C’est le répit

      De l’insouciance

      Sur ta folie

      En transparence

       

      La vie s’étire

      Sur un balcon

      Et tu respires

      Quelques frissons

       

      Sur tes neurones

      Feu d’artifice…

      Kaléidoscope

      Kaléidoscope

      Kaléidoscope

      La vie s’étire

      Sur le trottoir

      Et tu respires

      Un peu de noir

       

      Un coin de rue

      En transparence

      Loin d’ la cohue

      De l’insouciance

       

      Un chat d’ gouttière

      Sur un balcon

      Qui vocifère

      Quelques frissons

       

      C’est le répit

      Où tu déposes

      Beaucoup de rose

      Sur ta folie

       

      Sur tes neurones

      Feu d’artifice…

      Kaléidoscope

      Kaléidoscope

      Kaléidoscope…

      musique   Vincent GROSSET
      paroles   Bernard PICHARDIE

      chanson déposée à la SACEM

      pour découvrir d'autres chansons faites avec Vincent
      http://chantsongs.centerblog.net/rub-grosset-.html



      15 commentaires
    • Des recettes !

      à partir de la mi-octobre, quelques recettes seront déposées sur mon nouvel Eklablog 
      http://desrecettes.eklablog.com 
      où j'ai mis la liste des premières recettes


      3 commentaires
    •   ISAFRAY




      Cette version a été enregistrée par ISAFRAY 

      qui l'a mise sur son premier C.D. sorti en novembre 2008, « En chemin »  
      mais comme elle n'interprète plus la chanson 
      elle peut être reprise par d'autres en version masculine ou féminine 

      j'ai co-écrit le texte avec la Québecquoise Denise GIRARD


      NE SACHANT PLUS

      Ne sachant plus
      Je lui disais « vous »
      Je lui disais « tu »
      Ne sachant plus
      Je l’aimais c’est vrai
      Mais je vous l’avoue
      Je l’ai jamais su ...
      Mais il le savait

      Mes appâts étaient des leurres
      Je survivais au présent
      Je traversais l’océan
      Une écume au fond du cœur

      Depuis qu’il s’est fait la malle
      J’éparpille tous mes refrains
      Et tous mes mots en rafales
      Au rythme de mon chagrin

      Ne sachant plus
      Je lui disais « vous »
      Je lui disais « tu »
      Ne sachant plus
      Je l’aimais c’est vrai
      Mais je vous l’avoue
      Je l’ai jamais su ...
      Lui le savait

      Pour lui je bravais l’Atlantique
      Le long de quelques sanglots
      Je cherchais au fil de l’eau
      Son amour et sa musique

      Son phare m’éclaire en lumières
      Qui m’invitent au bout du quai
      Et mon bateau prend la mer
      Je pars pour le retrouver

      Je vous l’avoue
      Je lui dirai « tu »
      Je laisserai le « vous »
      Je vous l’avoue
      Il m’aime c’est vrai
      J’ai trouvé l’issue
      Et nos doigts qui se nouent ...

      Je vous l’avoue
      Je lui dirai « tu »
      Je laisserai le « vous »
      Je vous l’avoue
      Il m’aime c’est vrai
      J’ai trouvé l’issue
      Et nos doigts qui se nouent
      Vous le savez

      musique   Jean-Marie DJIBEDJIAN
      paroles   Denise GIRARD/Bernard PICHARDIE

       ISAFRAY



      4 commentaires
    • C’ÉTAIT DEMAIN




      la maquette d’une chanson à la recherche d’interprètes
      j’ai retrouvé cette version, mais je ne sais plus qui a posé sa voix !
      j’ai eu plusieurs chanteurs qui étaient intéressés mais qui n’ont pas finalisé


      C’ÉTAIT DEMAIN



      J’ai posé mes yeux

      À côté de toi

      Juste à côté

      Un peu par jeu

      Et puis

      C’était demain

      C’était demain

       

      C’était demain

      Mais tout s’efface

      Plus de trace

      De toi

       

      J’ai posé mon cœur

      Bien trop près de là

      Dans le fossé

      De mes erreurs

      Et puis

      C’était demain

      C’était demain

       

      C’était demain

      Mais tout s’espace

      Tu te lasses

      De moi

       

      J’ai posé mon corps

      Pas trop loin de toi

      Tu es blessé

      J’ai des remords

      Et puis

      C’était demain

      C’était demain

       

      C’était demain

      Mais tout me glace

      Pas de place

      Pour moi

       

      J’ai posé ma peau

      Très très loin de toi

      Je laisse couler

      Mes petits mots

      Et puis

      C’était demain

      C’était demain

       

      C’était demain

      Rien ne s’efface

      J’ai les traces

      De toi


      musique   Gilles ARNAUD

      paroles   Bernard PICHARDIE


      pour découvrir d’autres chansons faites avec Gilles

      http://chantsongs.centerblog.net/rub-ARNAUD.html

       

       

       

       


      23 commentaires


    • la maquette d’une chanson à la recherche d’interprètes


      LE GRAND JACQUES

      La ville se consume

      La ville se consume
      En regardant vieillir le jour
      Noyé dans la brume
      Enveloppant les arrière-cours

      Les pas résignés

      Les pas résignés
      D’une silhouette se désagrège
      Entre deux murets
      Dans un fou rire à l’accent belge

      Il a quitté sa sueur

      Il a quitté sa sueur
      Et les applaudissements
      La nuit ne lui fait pas peur
      Elle cache ses tourments

      Voici le grand Jacques

      Voici le grand Jacques
      Éclaboussé de quelques rêves
      Vidé de son trac
      Et de ces mains qui se soulèvent

      Il refait le monde

      Il refait le monde
      Près du comptoir de ce café
      Pour les yeux d’une blonde
      À la recherche d’un bel été

      Et la ville se rallume

      Et la ville se rallume
      En toisant le petit jour
      Doucement Brel se consume
      Dans le gris de ce faubourg

      musique  Sébastien ERHEL, alias SEBARJO
      paroles  Bernard  PICHARDIE
      chanson déposée à la SACEM

      pour découvrir d’autres chansons faites avec Sébastien
      http://chantsongs.centerblog.net/rub-sebarjo-.html

       

       extrait de mon livre « En Vrac » 

      15 ans
      Je prends un dictionnaire, puis un deuxième, puis un troisième… Rien à faire !… Pas moyen de trouver le mot « lambulant ». L’orthographe n’est peut-être pas la bonne. Alors, j’essaie « lembulant », « lambulent », « lambullant »… RIEN !
      Sur la pochette du vinyle, il n’y a pas les textes … Sniff sniff …

      Et puis, plus tard… La découverte, je comprends enfin :
      « J’avais juste vingt ans et je me déniaisais
      Au bordel ambulant d’une armée en campagne
      Au suivant, au suivant »…
      À l’écoute, « Au bordel ambulant » se transforme en « Au bord des lambulants » !

      Depuis, le grand Jacques ne m'a jamais quitté.
      Je lis et relis ses textes, j’écoute et réécoute ses chansons… Je ne m’en lasse pas.

      ... ... ... ... ... ... ... ... ...  

      9 octobre 

      plus de 35 ans après ton dernier cancer joué à guichets fermés
      tu n’es pas mort
      tu quichottes encore
      et je me souviens …

      la suite à lire dans mon livre !

      pour lire 3 extraits, la liste des articles, des renseignements pour commander le livre... ... ... :
      http:// chantsongs.centerblog.net/ rub--en-vrac-.html

       


      11 commentaires
    • J. F. AUCLAIR

      J. F. AUCLAIR



      une chanson interprétée par J.F Auclair 

      sur son C.D. "Au détour de nos vies" sorti en 2007
      http://jfauclair.vip-blog.com

      HISTOIRE D’AMOUR PRÈS DU LAC DE GENÈVE

      Y a cette fin de journée
      Qui me laisse avec ma peine
      Tout près du lac de Genève
      Où je promène mon spleen
      Le long des trottoirs humides

      J’ai le cœur à l’envers
      Quand tu n’es pas là
      J’ai le cœur bien trop froid
      Tu es loin de moi

      Ton amour est en grève

      La nuit vient de s’éclater
      Dans le bruit d’une sirène
      Le long du lac de Genève
      Et j’ai bien mauvaise mine
      L’esprit complètement vide

      J’ai le cœur en hiver
      Car tu n’es plus là
      J’ai le cœur qui se noie
      Et je pense à toi

      Mon amour perd ses rêves

      Le jour vient de se lever
      Sur ma langueur qui se traîne
      Au bord du lac de Genève
      Où la brume s’achemine
      Et doucement se déride

      J’ai le cœur qui se serre
      Mais je t’aperçois
      J’ai le cœur à l’endroit
      Tu es devant moi

      Notre amour se soulève

      J’ai le cœur à l’endroit
      Tu es près de moi
      J’ai le cœur à l’endroit
      Tu es contre moi

      musique   Jean-Yves CHAUCHEREAU
      paroles   Bernard PICHARDIE
       

      J. F. AUCLAIR


      4 commentaires
    • AU RENDEZ-VOUS DES GENS HEUREUX



      la maquette de base d’une chanson à la recherche d’interprètes

      AU RENDEZ-VOUS DES GENS HEUREUX

      Au rendez-vous des gens heureux
      Il fait bon vivre autour d’un feu
      En échangeant nos différences
      En racontant nos provenances

      Anna se sent bien sur sa chaise
      Son cinéma tout en couleur
      Nous a mis tout de suite à l’aise
      Et nous vibrons de sa chaleur

      Ahmed a des éclats de rêves
      Accrochés autour de son cœur 
      En de fugaces lueurs brèves
      Il nous partage ses bonheurs

      Au rendez-vous des gens heureux
      Y a très souvent de la tendresse
      On fait la fête aux amoureux
      Et nous trinquons à leurs promesses

      Sergio a bien mauvaise mine
      Et quelques sanglots dans la voix
      Il parle de ses origines
      De ses parents restés là bas

      Lucy a fait un mauvais trip
      Elle a la tête dans les nuages
      Et de la grisaille dans les tripes
      Il faut la sauver du naufrage

      Au rendez-vous des gens heureux
      Si t’as le cafard tu peux venir
      On te donnera du ciel bleu
      Un peu de baume sur tes soupirs

      Rachel toute en pépites d’or
      S’est échouée sur notre rive
      Elle embellit notre décor
      En nous lançant des chansons juives

      Bastien présente son ami
      Et son sourire en arc-en-ciel
      Nous enlève tous nos soucis
      Ce soir il croit au Père Noël

      Au rendez-vous des gens heureux
      Il fait bon vivre autour d’un feu
      En échangeant nos différences
      En racontant nos provenances

      musique  Jean-Yves CHAUCHEREAU
      paroles  Bernard PICHARDIE
      chanson déposée à la SACEM

      pour découvrir d’autres chansons faites avec Jean-Yves :
      http://chantsongs.centerblog.net/rub-CHAUCHEREAU.html

       


      18 commentaires
    •  

       

      la maquette d'une chanson à la recherche d’interprètes

      CHINOISERIES

      Tu as les seins de la taille
      D’un bol de riz cantonais
      Quand je les vois je déraille
      J’ai envie de les dévorer
      En un repas de gala

      Et je te dis que je t’aime
      Ma colombe aux yeux bridés
      Que tu es belle comme un nem
      Dégusté un soir d’été
      Devant la véranda

      Tu me mènes à la baguette
      À coups de mots aigres-doux
      En croquant des cacahuètes
      Je sens que pousse le bambou
      Et le germe de mes envies

      Tu rigoles de mes paroles
      Devant la soupe aux vermicelles
      Pendant que le cuistot fignole
      Le poulet à la citronnelle
      C’est mon plat favori

      Et voici que je m’échine
      En vidant le caquelon
      À conter mes origines
      Puis te pose des questions
      En attendant la facture

      Mais je devine un orage
      Tout au fond de ton regard
      Tu couves une sacrée rage
      Qui transperce ta mémoire
      Et s’échappe en murmures

      Tu racontes les souffrances
      Des compagnons de rizière
      Venus un beau jour en France
      Rechercher une lumière
      Pour gommer tous les affronts

      Tu me parles de ta famille
      Dont tu n’as plus de nouvelles
      Et dans ton regard qui brille
      Quelques larmes étincellent
      En perles du Japon

      Je me sens un peu gêné
      Le saké a tout à coup
      En cette fin de journée
      Sur ma langue un drôle de goût
      J’arrive plus à plaisanter

      Tu ris jaune en étalant
      Tous tes souvenirs flambés
      Je ris jaune en découvrant
      Un sourire amidonné
      Tu bois la tasse de thé

      musique Loeizig EHOUARNE
      paroles Bernard PICHARDIE

      chanson déposée à la SACEM

      pour découvrir d’autres chansons faites avec Loeizig
      http://chantsongs.centerblog.net/rub-EHOUARNE.html

       


      7 commentaires
    • Co-écritures

      de retour depuis peu
      je vais continuer à mettre des articles
      mais avec la sortie de mon livre, j'ai peu de temps !

      sur mon troisième Eklablog 
      http://co-ecritures.eklablog.com
      j'ai déposé une chanson écrite avec MARINO L 
      mis en musique par Jean-Pierre LOMBARD
      À L’ARCHE DE NOÉ


      j'ai également créé ici une nouvelle rubrique
      INTERPRÈTES
      avec un premier article 

      " Le poète, l'oiseau et la plume " par LE PETIT K L SON
      http://chantsongs.eklablog.com/interpretes-c28527178

       

       


      8 commentaires
    • LE PETIT K L SON


      LE POÈTE, L’OISEAU ET LA MUSE

      est sur le troisième C. D. du groupe LE PETIT K L SON


       

      voici un extrait :

       

      Le site du Petit K L Son
      http://www.lepetitklsonofficiel.com

       

      POUR COMMANDER LE C. D. :
      http://www.lepetitklsonofficiel.com/#!boutique/c6x6


      LE POÈTE, L’OISEAU ET LA MUSE

       J’étais sur un banc
      A la main un Montblanc
      Je cherchais un poème
      Pour celle que j’aime

       

       J’ai vu un oiseau
      Là haut dans le ciel
      Mon Dieu qu’il était beau
      En battant des ailes

      Je sentis venir en moi
      Une subite inspiration
      Mon coeur était en émoi
      J’avais des frissons

       

       Je suivais des yeux
      Le joli volatile
      Dans son vol gracieux
      Aérien et subtil

       

       Mais soudainement
      Il m’a chié dessus
      Éclaboussant dégradant
      Un bon morceau de tissus

       

       Je poussais des cris
      Oh là oh là oh là !!!
      Si bien qu’avec lui
      Ma muse s’envola

       

      musique  Amélie DANFOSSY, Renaud HOSTACHY, Luc QUINZELAIRE

      paroles   Bernard PICHARDIE

       


      8 commentaires
    •  


      la maquette d’une chanson à la recherche d’interprètes

      merci à Jean-Luc PEUCAT alias Julian RENAN
      d’avoir posé sa voix sur cette maquette
       http://julianrenan.blogg.org


      CHANTEZ-MOI



      Chantez-moi

      Les bonheurs
      De la vie
      Chantez-moi
      Vos ardeurs
      Vos envies

      Chantez-moi
      Les soleils
      Les p’tits riens
      Chantez-moi
      Le réveil
      Du matin

      Chantez-moi Chantez-moi Chantez-moi
      Chantez-moi Chantez-moi Chantez-moi

      Chantez-moi
      Les douceurs du quotidien
      Les soirées autour d’un feu
      Les clameurs de vos refrains
      Le reflet des amoureux

      Chantez-moi
      La tendresse
      Et la joie
      Chantez-moi
      Les caresses
      Les émois

      Chantez-moi
      Vos souhaits
      Vos espoirs
      Chantez-moi
      La beauté
      D’un regard

      Chantez-moi Chantez-moi Chantez-moi
      Chantez-moi Chantez-moi Chantez-moi

      Chantez-moi
      Les douceurs du quotidien
      Les soirées autour d’un feu
      Les clameurs de vos refrains
      Le reflet des amoureux

      Chantez-moi
      Les sourires
      D’un enfant
      Chantez-moi
      Les désirs
      Des amants

      Chantez-moi
      Les contours
      De vous-même
      Chantez-moi
      Vos amours
      Vos poèmes

      Chantez-nous Chantez-nous Chantez-nous
      Chantez-nous Chantez-nous Chantez-nous

      Chantez-nous
      Les douceurs du quotidien
      Les soirées autour d’un feu
      Les clameurs de vos refrains
      Le reflet des amoureux

      Bernard PICHARDIE
      chanson déclarée à la SACEM

      Pour découvrir d’autres chansons dont je suis le « mélodiste »
      http://chantsongs.centerblog.net/rub-PICHARDIE.html

      Je ne suis pas vraiment « compositeur ».
      Il m’arrive d’imaginer une mélodie dans la tête. Je ne sais pas lire une partition, je ne joue pas d’un instrument… Je ne suis que parolier !

      Alors, comment faire pour donner vie au petit air qui me trotte dans la cervelle ?
      J’ai proposé à Giovanni de m’enregistrer et de me créer au synthé une musique de base avec les instruments et dans le style que je souhaitais. Il m’a fait pour chaque morceau une version avec un guide-chant et une version qui est l’accompagnement pour permettre à des interprètes de chanter sur la maquette de base. Ceci me permet d’avoir une vingtaine de titres que j’ai déclarés à la SACEM, en tant que « compositeur », le créateur de la mélodie de la voix.

       


      23 commentaires
    •  À CÔTÉ DE TOI

       

       

      la maquette d’une chanson à la recherche d’interprètes

       

      À CÔTÉ DE TOI

       

      Tu ne regardes pas

      À côté de toi

      Tu n’entends rien du tout

      Car toi tu t’en fous

       

      Y a des histoires de gosses

      Qui se déshabillent

      Et puis que l’on écosse

      Pour de jolies billes

       

      Y a des histoires féroces

      Près de tes oreilles

      Des faits divers atroces

      Pour un peu d’oseille

       

      Tu ne regardes pas

      À côté de toi

      Tu n’entends rien du tout

      Car toi tu t’en fous

       

      Y a des histoires de passes

      Dans quelque ruelle

      Tout au fond d’une impasse

      Privée de sommeil

       

      Y a des histoires salaces

      Pas loin de l’école

      Mais cela te dépasse

      Tu fais le mariole

       

      Tu ne regardes pas

      À côté de toi

      Tu n’entends rien du tout

      Car toi tu t’en fous 

       

      Tu ne regardes pas

      À côté de toi

      Tu n’entends rien du tout

      Car toi tu t’en fous

       

      Y a des histoires de fesses

      À l’odeur trop sale

      Qu’on lit pas dans la presse

      Les feuilles à scandale

       

      Y a des histoires de messe

      D’enfants qui se taillent

      Pour éviter la laisse

      D’un épouvantail

       

      Tu ne regardes pas

      À côté de toi

      Tu n’entends rien du tout

      Car toi tu t’en fous


      musique   Didier DUVAL alias MRAYDI

      http://www.zikpot.fr/artiste-mraydi

      paroles   Bernard PICHARDIE

      chanson déclarée à la SACEM
       

      pour découvrir les chansons faites avec Didier :

      http://chantsongs.centerblog.net/rub-mraydi-.html


      33 commentaires
    •  

       

      la maquette d’une chanson à la recherche d’interprètes

       

      STATION APOCALYPSE

       

      Voici venir
      La fin du jour

      Sur des soupirs
      Des regards lourds

      Les voyageurs
      Sont immobiles

      Ils rêvent en chœur
      De l’inutile


      Dans un wagon
      Les yeux cernés

      Vers un frisson
      Se sont tournés

      Sur une banquette
      Poupée cassée

      Une fillette
      Se met à pleurer


      Une étrange histoire venue de nulle part
      Vient me percuter du fond de ma mémoire

      Voici venir
      L’heure de la mort

      Tous les désirs
      Visitent les corps

      Les voyageurs
      Quittent leur stress

      Dans le bonheur
      D’ultimes caresses


      Dans un wagon
      C’est l’hystérie

      Dernier rebond
      De la survie

      Sur une banquette
      Ronronne un chat

      La rame est prête
      Pour l’au-delà


      Une étrange histoire venue de nulle part
      Vient me percuter du fond de ma mémoire

      Voici venir
      La fin du jour

      Sur des soupirs
      Des regards lourds

      Les voyageurs
      Sont immobiles

      Ils rêvent en chœur
      De l’inutile


      Voici venir
      L’heure de la mort

      Tous les désirs
      Visitent les corps

      Les voyageurs
      Quittent leur stress

      Dans le bonheur
      D’ultimes caresses


      Une étrange histoire venue de nulle part
      Vient me percuter du fond de ma mémoire

      Dernier métro
      Apocalypse

      Il fait trop chaud
      Après l’éclipse

      Tous les terriens
      Se jettent à terre

      Main dans la main
      Chair contre chair


      Dans le sous-sol
      Des survivants

      Pour un envol
      Vers le néant

      Un tourbillon
      Un maelström

      Un dernier bond
      Et tu les gommes


      Une étrange histoire venue de nulle part
      Vient me percuter du fond de ma mémoire

      musique Éric V
      http://eric-v.eklablog.com
      paroles Bernard PICHARDIE

      chanson déclarée à la SACEM

      pour découvrir la nouvelle "Métro apocalypse"
      http://chantsongs.centerblog.net/6300378-m-tro-apocalypse

      la vidéo de "Station Apocalypse"


      Station Apocalypse Mix 1 Voix - clip d... par artistereveur

       

      et la vidéo de "Profileur"



       


      14 commentaires
    • J'AI BESOIN

       

       

      la maquette d'une chanson à la recherche d'interprètes

       

      J'AI BESOIN

       

      J'ai besoin
      De découvrir le monde
      J'ai besoin
      De traverser ma vie
      Qui balance
      En vous tendant la main
      J'ai besoin
      Oh j'ai besoin

      J'ai besoin
      D'un sourire de Joconde
      J'ai besoin
      De porter mes envies
      Qui s'élancent
      Dans l'odeur du jasmin
      J'ai besoin
      Oh j'ai besoin

       

      J'ai besoin
      De langueurs océanes
      J'ai besoin
      De bourgeons et de sève
      J'ai besoin
      D'un regard de gitane
      J'ai besoin
      De couleurs et de rêves

       

      J'ai besoin
      De percer vos persiennes
      J'ai besoin
      De poser dans vos bras
      Qui se tendent
      Mes bonheurs mes chagrins
      J'ai besoin
      De vivre à perdre haleine

       

      J'ai besoin
      De chanter pour la joie
      De me rendre
      Vers l'amour vers demain
      J'ai besoin
      Oh j'ai besoin
      J'ai besoin

       

      J'ai besoin
      D'exposer mes espoirs
      J'ai besoin
      De djembés de guitares
      J'ai besoin
      De traverser ma vie
      Qui balance
      En vous tendant la main

       

      J'ai besoin
      De chanter pour la joie
      De me rendre
      Vers l'amour vers demain
      J'ai besoin
      Oh j'ai besoin
      J'ai besoin

       

      J'ai besoin
      De découvrir le monde
      J'ai besoin
      De traverser ma vie
      Qui balance
      En vous tendant la main
      J'ai besoin
      Oh j'ai besoin

       

      J'ai besoin
      De porter mes envies
      Qui s'élancent
      Dans l'odeur du jasmin
      J'ai besoin
      De langueurs océanes
      J'ai besoin
      Oh j'ai besoin



      musique   Patricia VIRLY
      paroles   Bernard PICHARDIE
      chanson déposée à la SACEM

      pour découvrir d'autres chansons faites avec PAT VEE :
      http://chantsongs.centerblog.net/rub-vee-.html

       

      la vidéo (enregistrement amateur en public) de "Matin d'hiver"


      10 commentaires



      Suivre le flux RSS des articles
      Suivre le flux RSS des commentaires